Comme toutes les autres filles de dix ans, elle aimait jouer avec ses amis, explorer la nature et passer du temps avec sa famille.

Mais lorsque Lilly-Jo a soudainement commencé à se retirer de ses activités sociales et a cessé de manger, sa mère savait que quelque chose n’allait pas du tout.

Cependant, sa mère n’a jamais imaginé le cauchemar qui allait bientôt se dérouler.

Après quelques semaines d’école intermédiaire à Worcester, en Angleterre, Lilly-Jo a cessé de vouloir aller à l’école. Elle a admis tout de suite qu’elle avait des problèmes avec une autre fille à l’école, dit sa mère.

L’intimidation, tant physique que psychologique, s’est aggravée et Lilly-Jo est devenue de plus en plus renfermée.

Rien n’a changé

L’amener à l’école le matin était une bataille, car Lilly-Jo était si angoissée ; elle ne mangeait pas et se rendait malade.

Sa mère a dit à Worcester News que pendant 12 semaines elle est allée à l’école tous les jours pour essayer de résoudre le problème avec le personnel, mais rien n’a changé.