Loading...

Par ailleurs, en raison de l’incapacité à dépister un grand nombre de personnes, les médecins ont tendance à considérer que ceux qui présentent des symptômes grippaux sont considérés comme potentiellement atteints du Covid-19. “Ce qui veut dire en clair qu’un simple rhume ou un mal de gorge sans température est désormais associé à une infection potentielle au coronavirus”, explique le docteur Devos, président de l’Absym.

Des patients asymptomatiques

Chaque corps réagit différemment face à cette infection, et les patients peuvent ne pas présenter les mêmes signes cliniques. Certains peuvent même être asymptomatiques. Selon le docteur Matthieu Calafiore, médecin généraliste et directeur du département de médecine générale de l’université de Lille, le Covid-19 peut être difficile à détecter en raison de l’absence de symptômes spécifiques.

Certaines personnes portent le virus sans le savoir et peuvent contaminer les autres. Ainsi, les cas peu virulents peuvent passer inaperçus. “Nous avons des patients asymptomatiques, pour lesquels il est tout simplement impossible d’anticiper une éventuelle contamination”, explique le médecin. On retrouve certains patients contaminés par le coronavirus qui sont dits “paucisymptomatiques”. Ils présentent des symptômes modérés mais fabriquent le virus de façon intense dans leur corps. Ainsi, ils peuvent transmettre la maladie à un grand nombre de personnes. Dans ce sens, le confinement est pour l’heure le meilleur moyen de limiter la propagation du virus et freiner cette épidémie.

Pour Lire la suite ? Cliquez ci-dessous?
Loading...