Loading...

Les experts prônent des mesures plus offensives

En Chine, berceau de l’épidémie de coronavirus, le nombre de nouvelles contaminations a stagné depuis que le pays a pris des mesures des plus drastiques. Dans ce pays de plus de 1,4 milliard d’habitants, près de 81 000 personnes ont été contaminées par le Covid-19 et 3248 sont décédées. Mais aujourd’hui, la Chine ne compte que 7000 malades et la courbe de la pandémie semble stagner.

Pour arriver à un tel résultat, le pays a pris des mesures radicales. Ainsi, tous les habitants de la province de Hubei, foyer de l’épidémie, ont été soumis au confinement. Les événements publics étaient annulés et les transports étaient tous à l’arrêt. Le gouvernement a également fait construire plusieurs hôpitaux pour soigner les personnes contaminées par le virus. Grâce à ces mesures, la Chine a enregistré un bilan positif de cas de guérisons et semble avoir réussi à endiguer cette épidémie.

Dans ce sens, Marie-Paule Kieny, directrice de recherche de l’Inserm et spécialiste en virologie, a déclaré “on se dit encore que la situation qu’on a en Italie ne peut pas arriver en France et je pense qu’on se trompe”. Selon elle, plus un pays attend avant d’instaurer des mesures drastiques, plus la guerre sanitaire sera longue et douloureuse.

Pour Lire la suite ? Cliquez ci-dessous?
Loading...