Loading...

Le lundi 24 février, la Chine a décidé d’interdire ‘complètement’ et immédiatement le commerce et la consommation d’animaux sauvages, une pratique suspectée dans la propagation du nouveau coronavirus.

Des experts chinois estiment que le virus est apparu sur un marché de Wuhan où étaient vendus des animaux sauvages pour la consommation humaine.

Dans le pays, le confinement touche à sa fin et les lieux publics commencent à ouvrir leurs portes petit à petit. Selon le journal britannique Metro, les chauves-souris et les scorpions sont apparemment déjà de retour sur les étals des commerçants, en compagnie de chats et de chiens, notamment dans la ville de Guilin, dans le sud-est du pays.

Pour Lire la suite ? Cliquez ci-dessous?
Loading...