Nous connaissons tous des personnes qui ont la fâcheuse habitude de se ronger les ongles. Et très souvent, nous associons ce geste à un excès de nervosité qui ne peut être exprimé ou évacué autrement. Ce n’est pas faux, mais il y a tout de même une chose à savoir sur les personnes qui se rongent les ongles : elles seraient dotées d’une qualité particulière…

Se ronger les ongles, s’arracher les poils ou se mordiller les lèvres sont de mauvais comportements centrés sur le corps, que l’on adopte lorsqu’on souffre d’anxiété, de stress ou de frustration. Mais une récente étude canadienne effectuée sur des personnes ayant ces troubles du comportement révèle des choses très intéressantes…

Des perfectionnistes-nés !

L’étude en question s’est appuyée sur 48 personnes, dont la moitié souffrait de ce trouble comportemental. Les chercheurs ont analysé leur comportement pour essayer de déterminer l’origine de cette mauvaise habitude.