Loading...

Le monde fait aujourd’hui face à une véritable crise sanitaire, l’Europe étant désormais le continent le plus touché par le coronavirus. En tête de liste, l’Italie enregistre plus de 11 591 décès et 101 739 cas d’infection. Désormais surmené et confronté au nombre de cas quotidiens, le corps soignant italien est aujourd’hui forcé de faire des choix difficiles. Un médecin à Parme, dans le nord du pays, confie que certains de ses collègues estiment qu’ils ne pourront plus utiliser d’assistance respiratoire pour les personnes âgées. La raison est simple, il n’y aurait pas assez d’équipement pour pouvoir sauver tout le monde. Découvrez cette information relayée par nos confrères du journal britannique l’Express.

Alors que la propagation du virus commence à ralentir en Chine, la pandémie continue son avancée dans le vieux continent. L’Italie est le pays européen le plus touché et le corps médical est désormais confronté à des choix difficiles. Un médecin israélien, le Dr Gal Peleg, avoue que le manque d’équipement les forcera à prioriser les personnes de moins de 60 ans pour l’utilisation d’appareils d’assistance respiratoire.

Le nord du pays, où le Dr Gal Peleg exerce sa profession, est la région la plus touchée par la pandémie. Au total, le nombre de morts italiens dépasse celui de la Chine, un contexte auquel doit faire face le système hospitalier du pays, en manque d’appareils d’assistance respiratoire, selon le médecin.

Pour Lire la suite ? Cliquez ci-dessous?
Loading...