Loading...

Le troisième principe de la thermodynamique, également connu sous le nom de troisième loi de Newton, stipule que “à chaque action, une réaction égale et opposée”. Ce qui est vrai pour la physique fonctionne aussi dans la vie, ainsi, ce que l’on accomplit, pour le meilleur ou pour le pire, nous revient toujours. On appelle cela le karma.

Le terme signifie littéralement “agir” ou “action”, et plus précisément tout ce qui est fait, dit ou même pensé dans la dimension physique dans laquelle nous nous trouvons. Selon ce concept, les actions, les paroles et les intentions se transforment en énergie, positive ou négative, qui retourne à la source du départ parce que l’univers est constamment en quête d’équilibre.

Être “marteau” ou “clou”

Lorsque vous blessez quelqu’un, intentionnellement ou non, la perception de la douleur d’autrui est quelque chose de lointain, d’étranger. Mais quand on passe au rôle de victime, tout est différent, avec son lot de souffrances et de blessures. Dans des circonstances où l’on n’est pas le “marteau” mais plutôt le “clou”, il semble que le destin, le karma, ne va que dans la direction négative.

Sur la balance, les bonnes actions ne semblent pas peser de la même manière, et que le temps de bénédicier d’un peu de chance n’arrive jamais. La vérité est que les expériences négatives ont une plus grande tendance à rester sculptées dans l’esprit et le cœur, de sorte que les expériences positives passent presque inaperçues.

Pour Lire la suite ? Cliquez ci-dessous?
Loading...