Les Françaises dénoncent une omerta sur les effets secondaires

Perte de cheveux, crises d’angoisses, vertiges, déprime, plus de libido…: le stérilet hormonal Mirena dénoncé par des milliers de femmes

Le stérilet Mirena est dénoncé pour ses nombreux effets secondaires par des milliers de femmes, tandis que les gynécologues en France nient pour la plupart le problème

Un scandale sanitaire prend actuellement de l’ampleur. Le stérilet hormonal Mirena, de Bayer, est dénoncé par des milliers de femmes aux États-Unis, en Espagne et en France. Celui-ci aurait des effets secondaires parfois très graves, mais que les gynécologues nient en bloc. Le contraceptif incriminé est également commercialisé en Suisse, en Espagne, aux Etats-Unis, avec des milliers de plaintes contre les effets secondaires délétères du stérilet. En France, des témoignages arrivent par centaines chaque jour sur Internet, alors que l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé commence à reconnaître les effets secondaires du contraceptif des laboratoires Bayer.