Durant tout notre parcours scolaire il y avait bien une chose que l’on pouvait craindre : les punitions et les heures de colle. Recopier 100 fois une phrase, aller au coin, avoir un mot dans son carnet ou rester en colle après les cours ou le mercredi, c’était le façon de gérer les problèmes de discipline.

Mais le collège parisien Pierre Mendès France a décidé depuis plus de 3 ans d’essayer autre chose. Une solution des plus innovantes puisqu’il s’agit de remplacer les punitions par des travaux de jardinage comme l’indique Le Figaro .

L’établissement voulait en effet donner plus de sens aux sanctions et faire d’une pierre deux coups. Cela aurait pour effet de lutter contre le décrochage scolaire, de donner aux élèves le goût de la nature mais aussi celui de l’effort.